Tag Archive for Parti de gauche

Face à l’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo, une réaction démocratique et populaire s’impose !

Communiqué du Front de gauche

L’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo nous frappe de stupeur. Plus d’une dizaine de morts dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu et Tignous ! Notre première pensée va aux familles et aux proches des victimes. Le Front de gauche leur apporte sa solidarité pleine et entière.

Cet acte barbare ne doit pas être laissé sans réaction. Il frappe un organe de presse. Quels qu’en soient les auteurs, c’est à la liberté de la presse qu’ils ont voulu s’en prendre. C’est donc à notre liberté de penser qu’ils ont voulu s’attaquer. Ce sont les libertés démocratiques qu’ils veulent mettre en cause. Ils ne réussiront pas à nous intimider.

Face à cet acte odieux, il faut une réponse qui mobilise tous les démocrates, une réponse qui montre que nos concitoyen-nes refusent d’être entrainer dans la spirale de la peur, une réponse qui affirme, face au terrorisme, que la France est riche de sa diversité, fière de la liberté d’opinion qui y règne. Face à la terreur, il faut répondre par plus de démocratie, plus de fraternité et de tolérance.

C’est pourquoi le Front de gauche appelle tous les forces démocratique à réagir. La CGT appelle à se rassembler per ce soir à partir de 17h, Place de la République à Paris. Le Front de gauche appelle à y être massivement présent.

Tous dans la rue samedi 15 novembre.

Le Parti de Gauche des Lilas et du Pré Saint Gervais se joint a l’appel du collectif national AAA, Alternative à l’Austérité qui appelle à une journée nationale de manifestations le 15 novembre prochain.

Parce que contre le libéralisme et contre la dérive libérale du gouvernement, nous ne pourrons résister qu’ensemble.

Gervaisiens, lilasiens : Rendez-vous ce samedi 15 novembre devant Carrefour Market à 13h pour un départ collectif vers Denfert-Rochereau.

Marche 15 novembre

En marche contre le gouvernement et son budget ! L’oligarchie au pouvoir nous a confisqué notre souveraineté.  Read more

L’Ecole publique dynamitée : Najat Vallaud-Belkacem externalise le temps scolaire

Avec sa réforme des rythmes scolaires, Vincent Peillon avait préparé la charge mais c’est bien Najat Vallaud-Belkacem qui vient d’allumer la mèche pour dynamiter l’éducation nationale.

La Ministre vient ainsi d’adresser, par l’intermédiaire des recteurs, des courriers aux maires leur annonçant qu’ils auraient à prendre en charge au travers des activités périscolaires quatre demi-journées du temps scolaire afin de libérer les enseignants pour des réunions de concertation.

Le glissement du temps périscolaire sur le temps scolaire, et inversement, sont donc désormais établis. Les activités périscolaires sont propulsées dans le temps éducatif et bientôt, ce seront des activités scolaires qui seront rejetées dans le périscolaire.

Comble du cynisme, cette demande de la Ministre intervient pour permettre aux enseignants de se réunir…sur le socle commun, l’outil même du nivellement par le bas de l’éducation et de la segmentation des savoirs !

Après avoir rendu les activités périscolaires potentiellement payantes comme par exemple au Pré Saint Gervais ou à Lyon chez Gérard Colomb, les parents devront-ils dans quelques jours payer pour mettre leur enfants à l’école sur le temps scolaire ?

Face à cette privatisation rampante de l’école publique, il est urgent de mettre aussi un grand coup de balai rue de Grenelle.

Le Parti de Gauche des Lilas-Le Pré Saint Gervais réaffirme son opposition totale à la réforme des rythmes scolaires, véritable casse de l’égalité de traitement de nos enfants à l’école. Avec le vœu que Mathieu Agostini, Conseiller Municipal Parti de Gauche des Lilas, avait déposé, nous avions tenté de convaincre la majorité municipale de résister à cette casse de l’Éducation Nationale. La Ministre nous donne maintenant bien tristement raison.

Il faut changer le système, pas le climat : le Parti de Gauche Lilas-Le Pré Saint Gervais participera à Alternatiba Gonesse

Alternatiba Gonesse

Le 23 septembre aura lieu un sommet de l’ONU pour « donner un nouvel élan aux négociations climatiques ». Pour le Parti de Gauche, les documents préparatoires à cette conférence sont inquiétants. Rien n’indique que ces travaux aboutiront sur des objectifs concrets ou bénéficieraient des financements adéquats. Pire, les outils proposés sont des partenariats publics-privés et de nouveaux mécanismes de marché.

Après la conférence de Varsovie qui a vu la mainmise définitive des puissants et des marchés sur les négociations climatiques, il est clair qu’une solution d’intérêt général ne pourra émerger que de la fédération des peuples face à l’enjeu climatique. Le Parti de Gauche sera donc présent à Alternatiba Gonesse en soutien aux alternatives concrètes ce weekend.

Il est temps d’engager la transition écologique !

Voeu de Mathieu Agostini, conseiller municipal du Parti de gauche relatif à la réforme des rythmes scolaires aux Lilas

Considérant que la Mairie des Lilas a choisi d’appliquer la réforme de l’aménagement des rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2014 malgré les grèves des professeurs et le rejet de la réforme par de nombreuses organisations syndicales.

Considérant que le projet de la communauté éducative dit dérogatoire a été refusé par les services de l’Éducation Nationale et que de fait, et malgré le travail accompli, le nouveau projet proposé risque d’être appliqué dans la précipitation.

Considérant les incertitudes que cela fait peser tant en matière d’accueil des enfants, que de transports ou même de contenu des activités périscolaires.

Considérant que le projet tel qu’il a été présenté de facturation des activités périscolaires en cas d’absence comporte un risque important pour les familles.

Considérant que les villes où la réforme est déjà en place nous permettent de constater que l’aménagement des rythmes étant différent dans chaque ville, voire différent d’une école à une autre, et que nous pensons que les rythmes des enfants ne sont pas différents d’une ville à une autre, nous nous éloignons d’une réforme qui traite du rythme adéquat pour les enfants.

Considérant que dans les villes ayant appliqué cette réforme en faisant travailler les enfants cinq matinées d’affilée par semaine, il ressort que les enfants sont plus fatigués et que nous nous éloignons donc d’une réforme dans l’intérêt des enfants.

Considérant que le coût de cette réforme à la charge de la ville et la politique d’austérité du gouvernement, qui se traduit par une baisse continue des dotations, mettent en péril la gratuité du périscolaire dans notre ville, risquent d’amener à des arbitrages défavorables à d’autres services municipaux ou à des hausses d’impôts locaux.

Considérant que le décret complémentaire du 7 mai 2014 portant autorisation d’expérimentations relatives à l’organisation des rythmes scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires, pourtant rejeté par le Conseil Supérieur de l’Education, ne concède que quelques assouplissements à la mise en place des nouveaux rythmes tout en renforçant les différences entre communes.

Considérant que le Bureau de l’Association des Maires de France a voté à l’unanimité le 22 mai dernier une position prenant acte de la faible réponse de l’Etat sur les modalités financières, alertant le Gouvernement sur les obstacles rencontrés par un certain nombre de communes en difficulté pour mettre en œuvre la réforme et demandant en conséquence un véritable assouplissement du calendrier et des modalités, rappelant enfin l’Etat à assumer ses responsabilités notamment pour défendre l’intérêt des enfants et ne pouvant pas accepter que soient mises à la charge des communes de nouvelles dépenses non compensées.

Considérant que lors de la réunion du 19 mai dernier, le projet d’application de la réforme aux Lilas a été qualifié publiquement par des membres de la majorité comme étant la moins mauvaise des solutions.

Considérant que Monsieur le Maire a annoncé publiquement lors de la réunion du 19 mai dernier son opposition à cette réforme des rythmes scolaires.

Considérant que nous ne sommes pas opposés à une réforme des rythmes scolaires, qu’il est nécessaire de revenir sur les réformes mises en œuvre par la droite, mais que celle-ci nous semble mettre en péril l’égalité et l’Ecole républicaine en proposant de territorialiser son organisation.

Considérant que plus de 3000 communes ont délibéré contre l’application dans leur ville des décrets relatifs aux rythmes scolaires.

Considérant que tout projet éducatif de territoire introduit la remise en cause de l’instruction publique égale en tout point de la République.

Sur proposition de Mathieu Agostini, Conseiller municipal Parti de Gauche, le Conseil Municipal des Lilas émet le vœu :

Que Monsieur le Ministre de l’Education Nationale Benoît Hamon abroge le décret du 24 janvier 2013 et le décret du 7 mai 2014 relatifs à l’aménagement des rythmes éducatifs de façon à remettre à plat la réflexion et à réaliser une réforme nationale allant dans le sens de l’intérêt des enfants.

Que le Conseil Municipal n’applique pas un nouvel aménagement des rythmes éducatifs tel que proposé par la réforme actuelle.

 

La maternité des Lilas aux Lilas !


La maternité des Lilas… aux lilas ! par Danielle_Simonnet

Vidéo: PG les Lilas, la maternité des Lilas aux Lilas !


PG les Lilas, la maternié des Lilas aux Lilas par PGLesLilasLePre

Retour du congrès du Parti de gauche

Une petite vidéo tournée au congrès du Parti de gauche où se sont rendus les délégués du comité des Lilas et du Pré Saint-Gervais.

 


Le #congrèsPG comme si vous y étiez par sydne93

Le numéro 1 du journal du PG des Lilas et du Pré Saint-Gervais est sorti

Page1journal

 

 

Pour télécharger notre journal, cliquez ici.

Cela se passe près de chez nous (1)