Tag Archive for Le Pré Saint-Gervais

Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance.

La semaine dernière, comme partout en France, les mesures de carte scolaire ont été publiées. Le nombre de fermetures de classes dans les écoles maternelles et primaires est inédit.

La politique d’austérité du gouvernement est flagrante. Si le ministère de l’Education Nationale argumente en expliquant que les fermetures de classes sont avant tout motivées par une baisse de la population, cet argument ne fonctionne pas : le département de Seine-Saint-Denis verra l’an prochain la création de 126 classes, mais il en subira également la fermeture de 51. C’est particulièrement le cas de deux classes (une maternelle et une élémentaire) aux Lilas et d’une classe en école élémentaire au Pré saint-Gervais, alors que la population scolaire augmente dans les deux villes.

Dans le secondaire, le collège J.J. Rousseau du Pré Saint-Gervais perdra également deux classes de sixième l’an prochain, alors que ses effectifs ne diminuent pas. De ce fait, les élèves gervaisiens et lilasiens seront donc plus nombreux par classe, ce qui ne peut que nuire à leurs apprentissages. Il s’agit bien d’une réduction de l’offre de service public motivé par une logique austéritaire.

Il est urgent de se mobiliser toutes et tous : la politique libérale menée au plus haut niveau de l’Europe a des incidences sur nos vies quotidiennes et nuit à nos enfants. Il n’est rien d’inéluctable, ces décisions ne sont que politiques, mobilisons-nous !

Départementales – La démocratie confisquée

democratieLe Parti de Gauche, Ensemble !, Le PCF, des membres de EELV, le mouvement citoyen (A Gauche Autrement) se sont mobilisés au Pré Saint Gervais et le Front de Gauche et citoyens aux Lilas pour les élections départementales sur les cantons Pantin/ Le Pré St Gervais et Les Lilas/Romainville/Bagnolet.

Cette mobilisation s’est faite autour de valeurs de solidarité, de citoyenneté et d’écologie, valeurs essentielles communes qui sont mises à mal par les politiques d’austérité menées par la droite et aujourd’hui par le parti socialiste.

En prenant de l’ampleur, la construction de l’alternative à gauche a permis un espoir et est une véritable chance contre les anti-démocrates. Dimanche dernier, 5 800 électeurs sur nos deux cantons ont suivi ces candidats rassemblés et ces derniers ont pu accéder au deuxième tour, reléguant le FN et la droite dans les limbes du premier tour.

Mais les valeurs que défendent ces candidats ne pourront vous être proposées au second tour des élections départementales sur ces cantons et d’autres encore. Un accord de désistement a été signé, au nom du danger de la droite dans notre département, entre les directions du PS et ses satellites, du PCF et d’EELV. Accord dont Claude Bartolone se félicite.

C’est un déni de démocratie inacceptable. C’est une confiscation en règle de notre droit de placer dans l’urne le bulletin pour une véritable alternative à gauche. La politique que nous défendons n’est pas celle que mène le Parti socialiste.

S’agissant des forces du Front de Gauche, le PCF a unilatéralement décidé de signer cet accord qui est loin d’engager toutes les forces de gauche du département. Le PG et Ensemble ! notamment, membres du Front de Gauche, n’en sont pas signataires. Les mouvements citoyens non plus ! Quelle peut être la justification d’un désistement dans des cantons où la droite et l’extrême droite sont battues dès le premier tour ?

Cet accord de second tour vise à détruire une possible alternative écologique, sociale et citoyenne et met à mal la démocratie et le pluralisme. Il renforce le Front National en permettant à ce parti d’apparaître comme le seul audible à proposer une politique alternative.

Nous tous, électeurs qui avons le goût de la démocratie, la vraie, partageuse et fraternelle, consciente des problèmes et prête à les résoudre, nous avons été trahis par les appareils oligarchiques d’une banlieue déjà trop aux couleurs d’abstention. Trahis car, ensemble, avant de subir des pressions d’appareils peu scrupuleux, nos candidats étaient tous d’accord pour nous représenter au second tour, trahis car l’abstention gagnera encore des voix et le FN en tirera parti, trahis car une nouvelle fois, c’est la démocratie qui se trouve à terre.

L’échec des candidat.e.s du Parti socialiste ne relève que de sa seule responsabilité.

L’alternative à gauche est réelle, les forces sont disponibles, ne nous laissons plus piéger, faisons de la politique citoyenne, la vraie, plus nous serons nombreux, moins ils auront prise !

Tous dans la rue samedi 15 novembre.

Le Parti de Gauche des Lilas et du Pré Saint Gervais se joint a l’appel du collectif national AAA, Alternative à l’Austérité qui appelle à une journée nationale de manifestations le 15 novembre prochain.

Parce que contre le libéralisme et contre la dérive libérale du gouvernement, nous ne pourrons résister qu’ensemble.

Gervaisiens, lilasiens : Rendez-vous ce samedi 15 novembre devant Carrefour Market à 13h pour un départ collectif vers Denfert-Rochereau.

Marche 15 novembre

En marche contre le gouvernement et son budget ! L’oligarchie au pouvoir nous a confisqué notre souveraineté.  Read more

Nous, nous ne nous sommes jamais tus

Pas facile de percer dans le monde impitoyable de l’édition. Avec tous ces prix littéraires difficile de se faire sa petite place au soleil…

Tenez prenez le pov’ Claude Bartolone, le président solférinien de l’assemblée nationale a commis il y a quelques semaines un nouveau bouquin intitulé « Je ne me tairai plus ». Il a fait les plateaux de tv, les radios, et même les marchés de nos villes comme ici au Pré Saint Gervais ou toute la section PS avait organisé une séance de signature pas plus tard que ce week-end.

Barto signature

La séance a eu lieu devant le marché, parce que faire venir les gens dans une librairie de quartier c’est pas trop son problème à Claude. Read more

Politique : plutôt que se faire la guerre, ils ont tenté l’alliance

Le magazine de l’écologie Reporterre revient dans un long article sur les dernières élections municipales et plus particulièrement sur les listes apparues ici ou là rassemblant écologistes, mouvements de gauche (hors PS) et citoyens. C’était le cas de la liste Les Lilas Autrement aux Lilas et A Gauche autrement au Pré Saint Gervais auxquelles participaient notre comité du Parti de Gauche.

Dans près d’une centaine de communes, Parti de gauche et EELV se sont réunis sous la même bannière. Avec quelques réussites, comme à Grenoble, et souvent de bons scores. À Palaiseau, Rennes, ou Poitiers, ces alliances inédites ont passé la barre des 15 % au premier tour, remettant ainsi en cause l’hégémonie locale du Parti socialiste.

Au-delà des résultats électoraux, ces rassemblements, portés par des militants locaux, montrent qu’une convergence politique est possible. Pour dépasser les clivages, ils ont mis en place des méthodes, imaginé des outils. Dialogue, transparence, participation… Ceux qui ont tenté l’aventure nous racontent comment ils ont fait. Read more

L’Ecole publique dynamitée : Najat Vallaud-Belkacem externalise le temps scolaire

Avec sa réforme des rythmes scolaires, Vincent Peillon avait préparé la charge mais c’est bien Najat Vallaud-Belkacem qui vient d’allumer la mèche pour dynamiter l’éducation nationale.

La Ministre vient ainsi d’adresser, par l’intermédiaire des recteurs, des courriers aux maires leur annonçant qu’ils auraient à prendre en charge au travers des activités périscolaires quatre demi-journées du temps scolaire afin de libérer les enseignants pour des réunions de concertation.

Le glissement du temps périscolaire sur le temps scolaire, et inversement, sont donc désormais établis. Les activités périscolaires sont propulsées dans le temps éducatif et bientôt, ce seront des activités scolaires qui seront rejetées dans le périscolaire.

Comble du cynisme, cette demande de la Ministre intervient pour permettre aux enseignants de se réunir…sur le socle commun, l’outil même du nivellement par le bas de l’éducation et de la segmentation des savoirs !

Après avoir rendu les activités périscolaires potentiellement payantes comme par exemple au Pré Saint Gervais ou à Lyon chez Gérard Colomb, les parents devront-ils dans quelques jours payer pour mettre leur enfants à l’école sur le temps scolaire ?

Face à cette privatisation rampante de l’école publique, il est urgent de mettre aussi un grand coup de balai rue de Grenelle.

Le Parti de Gauche des Lilas-Le Pré Saint Gervais réaffirme son opposition totale à la réforme des rythmes scolaires, véritable casse de l’égalité de traitement de nos enfants à l’école. Avec le vœu que Mathieu Agostini, Conseiller Municipal Parti de Gauche des Lilas, avait déposé, nous avions tenté de convaincre la majorité municipale de résister à cette casse de l’Éducation Nationale. La Ministre nous donne maintenant bien tristement raison.

Il faut changer le système, pas le climat : le Parti de Gauche Lilas-Le Pré Saint Gervais participera à Alternatiba Gonesse

Alternatiba Gonesse

Le 23 septembre aura lieu un sommet de l’ONU pour « donner un nouvel élan aux négociations climatiques ». Pour le Parti de Gauche, les documents préparatoires à cette conférence sont inquiétants. Rien n’indique que ces travaux aboutiront sur des objectifs concrets ou bénéficieraient des financements adéquats. Pire, les outils proposés sont des partenariats publics-privés et de nouveaux mécanismes de marché.

Après la conférence de Varsovie qui a vu la mainmise définitive des puissants et des marchés sur les négociations climatiques, il est clair qu’une solution d’intérêt général ne pourra émerger que de la fédération des peuples face à l’enjeu climatique. Le Parti de Gauche sera donc présent à Alternatiba Gonesse en soutien aux alternatives concrètes ce weekend.

Il est temps d’engager la transition écologique !

Le Parti de Gauche soutien la liste « A Gauche Autrement » au Pré-Saint-Gervais

Au Pré-Saint-Gervais, le Parti de Gauche a pris la décision de participer à la construction d’une alternative à gauche en soutenant la liste « À Gauche autrement ».
Ce collectif présent depuis plus d’une dizaine d’années sur la commune rassemble des citoyens désireux de s’engager dans la vie politique locale pour définir et faire vivre d’autres modes de fonctionnement que ceux auxquels la majorité PS sortante nous a accoutumés.

Résolument à gauche, la liste d’A Gauche Autrement dénonce les conséquences des politiques d’austérité et s’appuie sur trois valeurs principales: Écologie, Citoyenneté et Égalité.

Cette liste citoyenne pour les municipales de 2014 est soutenue par le Parti de Gauche, Europe Écologie les Verts, les Alternatifs et le NPA. Elle sera conduite par Catherine Sire.

Le numéro 1 du journal du PG des Lilas et du Pré Saint-Gervais est sorti

Page1journal

 

 

Pour télécharger notre journal, cliquez ici.

Contre le traité suicidaustéritaire (TSCG) – salve 9