Tag Archive for Front de gauche

Départementales – La démocratie confisquée

democratieLe Parti de Gauche, Ensemble !, Le PCF, des membres de EELV, le mouvement citoyen (A Gauche Autrement) se sont mobilisés au Pré Saint Gervais et le Front de Gauche et citoyens aux Lilas pour les élections départementales sur les cantons Pantin/ Le Pré St Gervais et Les Lilas/Romainville/Bagnolet.

Cette mobilisation s’est faite autour de valeurs de solidarité, de citoyenneté et d’écologie, valeurs essentielles communes qui sont mises à mal par les politiques d’austérité menées par la droite et aujourd’hui par le parti socialiste.

En prenant de l’ampleur, la construction de l’alternative à gauche a permis un espoir et est une véritable chance contre les anti-démocrates. Dimanche dernier, 5 800 électeurs sur nos deux cantons ont suivi ces candidats rassemblés et ces derniers ont pu accéder au deuxième tour, reléguant le FN et la droite dans les limbes du premier tour.

Mais les valeurs que défendent ces candidats ne pourront vous être proposées au second tour des élections départementales sur ces cantons et d’autres encore. Un accord de désistement a été signé, au nom du danger de la droite dans notre département, entre les directions du PS et ses satellites, du PCF et d’EELV. Accord dont Claude Bartolone se félicite.

C’est un déni de démocratie inacceptable. C’est une confiscation en règle de notre droit de placer dans l’urne le bulletin pour une véritable alternative à gauche. La politique que nous défendons n’est pas celle que mène le Parti socialiste.

S’agissant des forces du Front de Gauche, le PCF a unilatéralement décidé de signer cet accord qui est loin d’engager toutes les forces de gauche du département. Le PG et Ensemble ! notamment, membres du Front de Gauche, n’en sont pas signataires. Les mouvements citoyens non plus ! Quelle peut être la justification d’un désistement dans des cantons où la droite et l’extrême droite sont battues dès le premier tour ?

Cet accord de second tour vise à détruire une possible alternative écologique, sociale et citoyenne et met à mal la démocratie et le pluralisme. Il renforce le Front National en permettant à ce parti d’apparaître comme le seul audible à proposer une politique alternative.

Nous tous, électeurs qui avons le goût de la démocratie, la vraie, partageuse et fraternelle, consciente des problèmes et prête à les résoudre, nous avons été trahis par les appareils oligarchiques d’une banlieue déjà trop aux couleurs d’abstention. Trahis car, ensemble, avant de subir des pressions d’appareils peu scrupuleux, nos candidats étaient tous d’accord pour nous représenter au second tour, trahis car l’abstention gagnera encore des voix et le FN en tirera parti, trahis car une nouvelle fois, c’est la démocratie qui se trouve à terre.

L’échec des candidat.e.s du Parti socialiste ne relève que de sa seule responsabilité.

L’alternative à gauche est réelle, les forces sont disponibles, ne nous laissons plus piéger, faisons de la politique citoyenne, la vraie, plus nous serons nombreux, moins ils auront prise !

Face à l’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo, une réaction démocratique et populaire s’impose !

Communiqué du Front de gauche

L’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo nous frappe de stupeur. Plus d’une dizaine de morts dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu et Tignous ! Notre première pensée va aux familles et aux proches des victimes. Le Front de gauche leur apporte sa solidarité pleine et entière.

Cet acte barbare ne doit pas être laissé sans réaction. Il frappe un organe de presse. Quels qu’en soient les auteurs, c’est à la liberté de la presse qu’ils ont voulu s’en prendre. C’est donc à notre liberté de penser qu’ils ont voulu s’attaquer. Ce sont les libertés démocratiques qu’ils veulent mettre en cause. Ils ne réussiront pas à nous intimider.

Face à cet acte odieux, il faut une réponse qui mobilise tous les démocrates, une réponse qui montre que nos concitoyen-nes refusent d’être entrainer dans la spirale de la peur, une réponse qui affirme, face au terrorisme, que la France est riche de sa diversité, fière de la liberté d’opinion qui y règne. Face à la terreur, il faut répondre par plus de démocratie, plus de fraternité et de tolérance.

C’est pourquoi le Front de gauche appelle tous les forces démocratique à réagir. La CGT appelle à se rassembler per ce soir à partir de 17h, Place de la République à Paris. Le Front de gauche appelle à y être massivement présent.

Le patronat fait bombance, les salariés, les retraités, les chômeurs et les familles trinquent !

Communiqué du Front de Gauche Seine Saint Denis.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 (PLFSS 2015) vient d’entrer en discussion à l’assemblée nationale. Orchestrant le « pacte de responsabilité », il va accorder 41 milliards d’euros de cadeaux aux entreprises et réaliser 50 milliards d’euros d’économies budgétaires sur des dépenses utiles aux habitants, en réduisant des missions de service public, le budget des collectivités locales et le financement de la Sécurité Sociale… Le patronat fait bombance et ce sont les salariés, les retraités, les chômeurs et les familles qui vont trinquer !

manif

Pour la branche famille, le gouvernement envisage de réduire de deux tiers la prime de naissance pour le second enfant, de diviser par deux la durée du congé parental d’éducation pour les mères, de repousser de 14 à 16 ans la majoration des allocations familiales et de revaloriser un mois plus tard différentes prestations…

Pour la branche maladie, ce sont 3,2 milliards d’économies qui sont prévues sur le dos des malades, en ciblant particulièrement les médicaments, les durées d’hospitalisation et les remboursements de soins médicaux.

Et si les retraités peuvent donner l’impression d’être mieux lotis, ils sont loin de la coupe aux lèvres ! Les réformes des retraites menées depuis les vingt dernières années ont réduit drastiquement le niveau des pensions et les revalorisations annuelles sont largement insuffisantes. Le seul geste du gouvernement est d’accorder l’aumône aux plus petites retraites. Avec une prime exceptionnelle de 11 centimes d’euros par jour, les retraités n’auront pas les moyens de mettre davantage de beurre dans les épinards…

Le Front de Gauche propose d’autres solutions pour garantir et même améliorer les droits à la sécurité sociale. Notamment la taxation des énormes revenus financiers des entreprises au même niveau que les salaires, ce qui dégagerait plus de 70 milliards d’euros, et le renforcement des moyens humains et financiers des organismes de sécurité sociale pour lutter contre les abus. En effet, le patronat fraude chaque année 25 milliards d’euros de cotisations sociales, selon un récent rapport de la cour des comptes. Pourquoi est ce que ce serait aux familles, aux salariés, aux chômeurs ou aux retraités de passer à la caisse ?

Ce PLFSS 2015 est définitivement marqué du sceau de l’iniquité, finançant au prix fort tous les caprices du patronat, sur le dos des classes moyennes et populaires. Le gouvernement doit retirer son projet de loi !

Toutes celles et ceux qui veulent défendre la Sécurité Sociale pourront compter sur le soutien des militants du Front de gauche de Seine-Saint-Denis et leurs élu-es. Ils vous donnent rendez-vous ce jeudi 16 octobre pour la journée nationale d’action interprofessionnelle pour la reconquête de la Sécurité sociale.

fdg93

Voeu de Mathieu Agostini, conseiller municipal du Parti de gauche relatif à la réforme des rythmes scolaires aux Lilas

Considérant que la Mairie des Lilas a choisi d’appliquer la réforme de l’aménagement des rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2014 malgré les grèves des professeurs et le rejet de la réforme par de nombreuses organisations syndicales.

Considérant que le projet de la communauté éducative dit dérogatoire a été refusé par les services de l’Éducation Nationale et que de fait, et malgré le travail accompli, le nouveau projet proposé risque d’être appliqué dans la précipitation.

Considérant les incertitudes que cela fait peser tant en matière d’accueil des enfants, que de transports ou même de contenu des activités périscolaires.

Considérant que le projet tel qu’il a été présenté de facturation des activités périscolaires en cas d’absence comporte un risque important pour les familles.

Considérant que les villes où la réforme est déjà en place nous permettent de constater que l’aménagement des rythmes étant différent dans chaque ville, voire différent d’une école à une autre, et que nous pensons que les rythmes des enfants ne sont pas différents d’une ville à une autre, nous nous éloignons d’une réforme qui traite du rythme adéquat pour les enfants.

Considérant que dans les villes ayant appliqué cette réforme en faisant travailler les enfants cinq matinées d’affilée par semaine, il ressort que les enfants sont plus fatigués et que nous nous éloignons donc d’une réforme dans l’intérêt des enfants.

Considérant que le coût de cette réforme à la charge de la ville et la politique d’austérité du gouvernement, qui se traduit par une baisse continue des dotations, mettent en péril la gratuité du périscolaire dans notre ville, risquent d’amener à des arbitrages défavorables à d’autres services municipaux ou à des hausses d’impôts locaux.

Considérant que le décret complémentaire du 7 mai 2014 portant autorisation d’expérimentations relatives à l’organisation des rythmes scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires, pourtant rejeté par le Conseil Supérieur de l’Education, ne concède que quelques assouplissements à la mise en place des nouveaux rythmes tout en renforçant les différences entre communes.

Considérant que le Bureau de l’Association des Maires de France a voté à l’unanimité le 22 mai dernier une position prenant acte de la faible réponse de l’Etat sur les modalités financières, alertant le Gouvernement sur les obstacles rencontrés par un certain nombre de communes en difficulté pour mettre en œuvre la réforme et demandant en conséquence un véritable assouplissement du calendrier et des modalités, rappelant enfin l’Etat à assumer ses responsabilités notamment pour défendre l’intérêt des enfants et ne pouvant pas accepter que soient mises à la charge des communes de nouvelles dépenses non compensées.

Considérant que lors de la réunion du 19 mai dernier, le projet d’application de la réforme aux Lilas a été qualifié publiquement par des membres de la majorité comme étant la moins mauvaise des solutions.

Considérant que Monsieur le Maire a annoncé publiquement lors de la réunion du 19 mai dernier son opposition à cette réforme des rythmes scolaires.

Considérant que nous ne sommes pas opposés à une réforme des rythmes scolaires, qu’il est nécessaire de revenir sur les réformes mises en œuvre par la droite, mais que celle-ci nous semble mettre en péril l’égalité et l’Ecole républicaine en proposant de territorialiser son organisation.

Considérant que plus de 3000 communes ont délibéré contre l’application dans leur ville des décrets relatifs aux rythmes scolaires.

Considérant que tout projet éducatif de territoire introduit la remise en cause de l’instruction publique égale en tout point de la République.

Sur proposition de Mathieu Agostini, Conseiller municipal Parti de Gauche, le Conseil Municipal des Lilas émet le vœu :

Que Monsieur le Ministre de l’Education Nationale Benoît Hamon abroge le décret du 24 janvier 2013 et le décret du 7 mai 2014 relatifs à l’aménagement des rythmes éducatifs de façon à remettre à plat la réflexion et à réaliser une réforme nationale allant dans le sens de l’intérêt des enfants.

Que le Conseil Municipal n’applique pas un nouvel aménagement des rythmes éducatifs tel que proposé par la réforme actuelle.

 

Vidéo: PG les Lilas, la maternité des Lilas aux Lilas !


PG les Lilas, la maternié des Lilas aux Lilas par PGLesLilasLePre

Manifestation du 16 décembre / Couples, adoption, PMA, état-civil… L’Égalité n’attend plus !

Tract national du Front de gauche pour l’égalité des droits

Mobilisons-nous partout en France lors de la Manifestation pour l’Égalité

Dimanche 16 décembre à Paris – départ Bastille, 14h

Un petit coup de pub…

… de Boris (même si faire de la pub ne lui ressemble pas)


Video merci patron par pcf-corbeil

Discours de Jean-Luc Mélenchon aux estivales citoyennes du Front de gauche


J.-L. Mélenchon – Discours Estivales du Front de… par lepartidegauche

Dimanche 26 août 2012, Jean-Luc Mélenchon a conclu les Estivales citoyennes du Front de Gauche qui se sont déroulées tout le week-end à Saint-Martin-d’Hères. Il a notamment appelé à l’organisation d’une grande manifestation contre la ratification du nouveau Traité européen.