Archive for janvier 2015

Victoire de Syriza en Grèce : un vent d’espoir pour les peuples

La chaine de l’austérité craque en Europe, le peuple reprend le pouvoir

Dimanche, le parti grec Syriza a remporté les élections législatives dans son pays. C’est une victoire sans précédent : un peuple relève la tête et a voté en conscience pour une politique sociale en rupture avec l’Europe Libérale.

soutien syriza

Syriza, l’équivalent du Front de Gauche en France ou de Podemos en Espagne, allié des Verts, a frôlé la majorité absolue et décimé  les partis traditionnels. L’équivalent de notre PS, responsable des politiques d’austérité en Grèce, se voit crédité de 4,5% ! Le parti fasciste Aube Dorée recule également.

Les mesures immédiates du gouvernement Syriza

Le peuple grec est dans une situation catastrophique. Des années de politiques d’austérité ont fait exploser la pauvreté et détruit tous les services publics. Le pays est ravagé. L’enjeu immédiat du gouvernement est de répondre à la souffrance des grecs en reconstruisant l’état social.

-          Augmentation du salaire minimum

-          Augmentation des pensions de retraites et 13ème mois pour les plus petites

-          Gratuité des transports, des soins médicaux et de l’électricité pour les personnes les plus pauvres

-          Création d’une banque de développement publique pour aider les PME

-          Remise en place des lois de protection des travailleurs et abrogation des lois autorisant les licenciements massifs

-          Mise en place de nouvelles institutions sur la base de la participation citoyenne, de législations d’initiative populaire, de référendums.

-          Age de la retraite ramené de 67 à 62 ans.

 Une tâche immense et difficile attend nos camarades grecs : nous les soutenons !

Les financiers de toute l’Europe ont déjà commencé à porter les coups contre ce nouveau gouvernement. La Troika (Commission Européenne, FMI, Banque Centrale Européenne), avec l’appui de Angela Merkel,  fait pression sur la Grèce pour que les mesures d’austérité se poursuivent.

La dette est un prétexte utilisé, comme partout en Europe et en particulier en France pour faire reculer l’état social et casser le droit du travail afin de permettre aux plus riches de s’enrichir encore plus !

syriza - Recherche de photos sur Twitter 2015-01-30 07-52-44

Mais le peuple Grec a repris le pouvoir : il ne veut plus rembourser la part illégitime de la dette contractée par des gouvernements véreux. Il ne veut plus des « réformes structurelles » – c’est à dire la casse des services publics et des acquis sociaux – imposée par la Troïka!

 Alors qu’il y a peu, les socialistes français refusaient de recevoir Alexis Tsipras, que Pierre Moscovici faisait campagne contre Syriza, certains se découvrent subitement un intérêt pour sa victoire. Chiche ! Que le gouvernement et Hollande appuient alors sa démarche courageuse et renégocie du même coup notre propre dette. Chiche aussi d’aller dans le sens du programme de Syriza en retirant la loi Macron qui casse le droit du travail et impose cette austérité inefficace et injuste que le peuple grec a rejetée !

Soutien aux travailleurs de RLD

Manifestation de soutien aux travailleurs de RLD samedi 31 à 11h aux Lilas
Le site industriel de la blanchisserie des Lilas existe dans notre ville depuis 90 ans. Ce site est aujourd’hui visé par un plan de fermeture par le Fond de retournement Wermeer Capital, actionnaire principal depuis 2013. Les 72 salariés qui y travaillent sont menacés de licenciements. 46% des employés sont âgés de plus de 50 ans et 29% ont plus de 20 ans d’ancienneté. Le patronat de l’entreprise est engagé dans une action de casse sociale. Peu importe que l’on parle d’hommes et de femmes.
IMG_1172
Les salariés de RLD avec leur intersyndicale CGT, FO, CFDT sont mobilisés depuis plusieurs semaines pour que la direction retire son projet de PSE qui vise à liquider le site et les emplois. Les salariés sont unis : toutes les organisations refusent aujourd’hui le PSE.
Le Comité de soutien citoyen des Lilas appelle également à rejoindre la manifestation organisée par l’Intersyndicale de RLD CGT-CFDT-FO

Samedi 31 janvier 2015 à 11 heures manifestation pour le retrait du PSE et le maintien du site de la Blanchisserie des Lilas.

Départ depuis la Blanchisserie, 42 rue des Bruyères aux Lilas.

Face à l’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo, une réaction démocratique et populaire s’impose !

Communiqué du Front de gauche

L’attentat meurtrier contre Charlie-Hebdo nous frappe de stupeur. Plus d’une dizaine de morts dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu et Tignous ! Notre première pensée va aux familles et aux proches des victimes. Le Front de gauche leur apporte sa solidarité pleine et entière.

Cet acte barbare ne doit pas être laissé sans réaction. Il frappe un organe de presse. Quels qu’en soient les auteurs, c’est à la liberté de la presse qu’ils ont voulu s’en prendre. C’est donc à notre liberté de penser qu’ils ont voulu s’attaquer. Ce sont les libertés démocratiques qu’ils veulent mettre en cause. Ils ne réussiront pas à nous intimider.

Face à cet acte odieux, il faut une réponse qui mobilise tous les démocrates, une réponse qui montre que nos concitoyen-nes refusent d’être entrainer dans la spirale de la peur, une réponse qui affirme, face au terrorisme, que la France est riche de sa diversité, fière de la liberté d’opinion qui y règne. Face à la terreur, il faut répondre par plus de démocratie, plus de fraternité et de tolérance.

C’est pourquoi le Front de gauche appelle tous les forces démocratique à réagir. La CGT appelle à se rassembler per ce soir à partir de 17h, Place de la République à Paris. Le Front de gauche appelle à y être massivement présent.