Archive for novembre 2013

Aux Lilas, des enfants de familles sans-papiers risquent d’être expulsés

Nous mettons en ligne ici le tract du Réseau Education Sans Frontières (RESF) distribué ces derniers jours dans les rues des Lilas. Les militants du Parti de gauche soutiennent l’action du réseau.

RESF

Lettre au maire des Lilas au sujet de l’armement de la police municipale

Monsieur le Maire,

Lors de la manifestation de soutien à la Maternité, le comité des Lilas du Parti de Gauche a découvert votre décision d’armer la police municipale de la ville à balles réelles. Cette mesure, nous l’avons donc apprise par hasard, comme bon nombre de lilasien-ne-s.

Ce choix, qui vient s’ajouter au déploiement des caméras de vidéo surveillance, relève pour nous d’une profonde dérive sécuritaire. De plus, cette mesure a été prise sans débat au Conseil Municipal : il s’agit là d’un réel déni de démocratie. Un tel choix concerne notre « vivre-ensemble » dans la cité par les risques qu’il peut engendrer : n’aurait-il pas nécessité un débat politique approfondi avec les citoyens plutôt que ce que nous considérons comme un passage en force ?

Nous ne comprenons pas les motifs et les éléments concrets qui justifieraient d’armer la Police Municipale. Quelles seraient leurs cibles ? De qui comptent-ils ainsi se protéger ? Nous ne pouvons que nous interroger alors que nous voyons la Police Municipale armée à balles réelles lors de la Manifestation de soutien à la Maternité des Lilas. Les Lilasien-ne-s ne sont pas des truands et nous sommes persuadés que la discussion, les politiques sociales et la prévention seraient à ce stade, et dans un souci de protection des citoyens, largement plus efficaces aux Lilas que d’armer la Police Municipale.

Les politiques d’austérité conduites par les gouvernements Sarkozy dans un premier temps, puis par le gouvernement de Jean Marc Ayrault ont réduit considérablement les moyens et de fait, la présence de la police nationale. Mais cela ne suffit pas à justifier ce choix. Les mairies ne peuvent être le relais de ces politiques d’austérité et doivent au contraire y résister. D’autres politiques de prévention et de sécurité publique sont possibles. C’est ce que propose le Parti de Gauche des Lilas. Ces revendications doivent être entendues.

Nous demandons notamment :

  • De retirer l’armement à la Police Municipale.
  • Un débat citoyen avec les lilasiens sur la vie dans la cité et les politiques de prévention sociale.
  • D’exiger du gouvernement un renforcement de la Police Nationale de proximité.
  • D’embaucher, si cela s’avère nécessaire, de nouveaux policiers municipaux.
  • De déployer une politique sociale approfondie dans les quartiers qui nécessiteraient une politique particulière de prévention de la délinquance.

Nous nous rendons disponibles pour vous rencontrer et faire entendre nos propositions.

Dans l’attente, Monsieur le Maire, d’une réponse de votre part, soyez assuré de nos salutations respectueuses.

Le Comité du Parti de Gauche des Lilas et du Pré Saint-Gervais.