Archive for mars 2013

Retour du congrès du Parti de gauche

Une petite vidéo tournée au congrès du Parti de gauche où se sont rendus les délégués du comité des Lilas et du Pré Saint-Gervais.

 


Le #congrèsPG comme si vous y étiez par sydne93

Budget du Conseil général : l’austérité, c’est toujours non

Communiqué du Parti de gauche de Seine-Saint-Denis

Les élus du Conseil général de la Seine‐Saint‐Denis sont appelés à voter aujourd’hui le budget du Département.

Les coupes dans les budgets mettant en oeuvre la solidarité départementale sont dramatiques pour notre Département et sa population, déjà particulièrement fragilisés par la crise. Qu’on en juge :

  • 35 millions de coupes sur les différents secteurs d’un côté
  • augmentation de 7,5 points sur les impôts fonciers.
  • Augmentation des tarifs d’accès aux services pour les habitants : carte améthyste, cantines dans les collèges, etc.

En clair, aux Séquanodyonisien‐ne‐s premières victimes de l’austérité, la majorité socialiste du Conseil général demande de payer plus pour moins de service !

En 2010, alors que la droite était au pouvoir, le Conseil général avait voté un budget en déficit, un « budget de révolte ». Son président d’alors, Claude Bartolone, déclarait même : « Face à trente ans de décentralisation, le gouvernement (Fillon) pourra‐t‐il assumer plus longtemps le saccage des services publics locaux et l’étranglement financier des territoires de la République ? »

Pour le Parti de Gauche, l’austérité d’hier est aussi inacceptable que celle d’aujourd’hui. La réduction des aides aux collectivités territoriales – 4,5 milliards d’euros en moins sur les budgets – va encore peser lourdement sur les ménages.

Alors que le Département de Seine‐Saint‐Denis vient de gagner contre la banque Dexia et ses « prêts toxiques », le Conseil général peut reprendre son souffle et donner un nouvel élan à son action publique locale.

Nous demandons une nouvelle fois à l’Etat ce qu’il doit aux Séquanodyonisien‐ne‐s – soit 1,6 milliards, principalement au titre de la non compensation du transfert du RSA ‐. Dans l’immédiat, nous faisons nôtre l’exigence des élus du groupe Front de Gauche du versement de 200 millions d’euros correspondant aux charges non compensées depuis l’arrivée de François Hollande au pouvoir.

Nous soutenons pleinement les élus Front de Gauche au Conseil général dans leur combat contre l’austérité en Seine‐Saint‐Denis.

Pour un audit citoyen de la dette publique et une alternative à l’austérité aux Lilas et au Pré Saint-Gervais

CAC

Nous vous invitons à venir à la réunion fondatrice du collectif sur nos deux villes : Les Lilas et Le Pré Saint-Gervais vendredi 22 mars à 20h à la salle Danton 9 rue Danton au Pré Saint Gervais

 


Agrandir le plan

Ce mois-ci encore, le gouvernement vient d’annoncer un nouveau plan d’austérité. Sa conséquence ne peut en être, comme les précédents, qu’un nouvel alourdissement de la dette publique. Mais cette dette d’où vient-elle?

Est-elle si considérable ? Une part n’est-elle pas nécessaire et utile ? N’a-t-elle été contractée que dans l’intérêt général, ou bien aussi au bénéfice de minorités déjà privilégiées ? Peut-on alléger son fardeau sans appauvrir les populations ? Qui profite de l’austérité ? Ne sommes-nous que des jouets entre les mains des spéculateurs ? Ou bien encore des citoyen-ne-s, capables de délibérer ensemble de notre avenir? L’austérité, qu’elle soit nationale ou départementale, abîme nos services publics et nos conditions de vie déjà de plus en plus précarisées. Le collectif d’audit citoyen de la dette publique a pour ambition de nous informer mutuellement et de proposer ensemble des alternatives à l’austérité.

 

Le numéro 1 du journal du PG des Lilas et du Pré Saint-Gervais est sorti

Page1journal

 

 

Pour télécharger notre journal, cliquez ici.

Traiter les déchets ménagers: une responsabilité citoyenne, une source d’emplois

Voici le tract signé par nos camarades du Front de gauche de Romainville (PC – PG – Convergences et Alternative), les Alternatifs des Lilas et le PG des Lilas et du Pré Saint-Gervais au sujet du projet de construction de l’usine de traitement des déchets de Romainville.

Pour télécharger le tract en version PDF, cliquez ici.